MPP

Extrait 1 - 08/11/12 - Chapitre 1 : Il était une nouvelle fois

 

Où on vole un village... (sisi)

 

Des nuages noirs s’agglutinaient au-dessus des maisonnettes et opéraient un étrange mouvement circulaire, tant et si bien qu’au bout de quelques instants, un véritable tourbillon bouillonnait sur le malheureux petit bourg. Il s’ouvrit brusquement en une gerbe d’éclairs et une main immense, peau ébrechée, noire et pendant en longs morceaux, sorti, surplombant les lieux. Le village sembla vaciller avant de littéralement rapetisser et de venir se nicher dans la paume qui se retira, ne laissant plus qu’une plaine désolée où les adolescents pouvaient distinguer les trous des fondations des bâtiments les plus possible.

Rodrig se laissa glisser à terre, les jambes coupées, tandis que Perran et Eléna échangeaient un regard avant de s’accroupir de conserve. Quelques instants plus tard, un cheval s’avançait là où aurait dû se tenir la grande place. Noir, tout comme son cavalier. On ne distinguait que leurs yeux, deux flammes rouges dansant dans une masse de néant. D’instinct, frère et sœur bâillonnèrent le malheureux Rodrig et le trainèrent derrière un buisson. Parti à la ville en compagnie de son oncle, lorsque les Goblïns avaient attaqué le village, il n’avait pas connu les geôles de Skroug.

Il ne savait pas.

Tout compte fait, songea Eléna, il ne le prenait pas si mal que ça, de voir en vrai un Cavalier Noir. Son cri avait été étouffé par leurs mains conjointes et il n’essayait pas de se débattre. À moins qu’il ne soit tout simplement tétanisé par la peur, auquel cas nul n’aurait pu lui en jeter la pierre. La jeune fille s’étonna de son propre manque de réaction. Même si elle avait déjà vécu ce genre de situation, elle aurait dû au moins éprouver quelque chose. Là, tout ce à quoi elle pensait ressemblait à quelque chose du genre : Encore ?