Dans les pas de Romane

Publié le par Gaëlle K. Kempeneers

de Cécile G. Cortes

 

(Voilà bien longtemps que je n'avais pas posté...)

 

 

Description par l'auteur :

 

Si vous faites étape à Nive, je vous conseille les Trois-Dragons. Oui, ce nom est ringard : comme Le cheval blanc ou L’épi d'or, on en voit partout. Mais croyez-moi, les Trois-Dragons de Nive, c'est un bel établissement, moderne, tout confort. En ce moment, il loge des gardes royaux et héberge un artiste, ça permet de passer de belles soirées avant de rejoindre son lit. L'artiste ? Charmeur, gardez un œil sur votre épouse. Les officiers ? De bonne compagnie. Ah non, j'ignore ce qu'ils font là, en vérité. Sûr que Nive, c'est loin de la capitale. Y en a qui disent qu'ils tournent beaucoup autour du bourg. Peut-être à cause des rumeurs. Je viens pas du nord mais il parait que là-haut, ça fait des semaines qu'on pourchasse quelque chose... Sauf que personne ne peut dire ce que c'est.

Tenez, si vous y allez aux Trois-Dragons, demandez à Romane. Elle a toujours l'air au courant de tout. Y a des mauvaises langues qui prétendent que c'est un Talent, ça expliquerait. Si c'est vrai, elle finira par s'attirer des problèmes. Les lutins, quelle source d'ennuis ! Et le Talent, tout le monde sait bien que ça va de paire avec le Petit Peuple.
Où trouver la fameuse Romane ? Bah, si elle n'est pas de service, demandez du côté de l’école de dressage. Oui, ça pue, que voulez-vous, elle adore les canassons. Paraît même que c'est une sacrée cavalière. J'ai pas été vérifier.
Roman d’ambiance, Dans les pas de Romane apporte une touche de merveilleux dans un univers réaliste. Vous pourrez en parcourir les rues et les chemins, sous la clarté des lunes ou celle des globes créés par les illumineurs.
L'influence du Petit Peuple, discret mais présent, n'y est pas sans conséquences. Défendant ses intérêts, il interdit depuis toujours toute notion de révolution industrielle. Les hommes se sont adaptés à cette cohabitation, développant une société érudite et pacifique.
Marcher Dans les pas de Romane est idéal pour prendre un grand bol d’air frais, mais n'oubliez pas, avant de sortir, d’assortir vos chaussures à votre tenue !
A lire si on aime :
- Les chevaux
- Les héroïnes qui ont les pieds sur terre
- Des instants de sensualité
- Les lutins
A éviter si on cherche :
- Un roman d'action
- De la testostérone
- Des combats à répétion
Mon avis (dont je fais un copier-coller : honte à moi ! ^^)

J'ai accroché d'un bout à l'autre et je surveillais l'avancée des pages en me désolant de voir s'approcher inexorablement la dernière.

J'ai lu par-ci par-là qu'il y avait des longueurs, etc. Je ne suis pas d'accord du tout. Dans les pas de Romane n'est pas un roman d'aventure. C'est un roman intimiste, d'ambiance qui promène le lecteur... justement dans les pas de Romane ! L'auteur prend son temps pour nous imprégner de l'ambiance tant et si bien que l'on se sent bien au chaud dans l'esprit de l'héroïne qui devient peu à peu une amie dont ont connait les craintes, les complexes, la fantaisie...

Bref, un roman qu'il faut appréhender non pas comme une histoire de découverte (on voyage et on découvre, certes), ni comme une chasse ou une traque (bien que l'on chasse et traque effectivement). Ni comme une histoire d'amour (et de l'amour, il y en a aussi !). Non, Dans les pas de Romane est un roman de personnage et c'est l'évolution de Romane que nous suivons. Nous la rencontrons dans sa ville d'origine, nous appréhendons immédiatement (mais subtilement) le fait que quelque chose cloche et va l'envoyer sur les routes. Nous la découvrons intimement, ses peurs, ses doutes, son attirance pour un certain officier, son amour pour les chevaux. Nous découvrons aussi l'influence du Petit Peuple, sa manière d'interagir avec les humains et son lien avec Romane. Puis tout bascule pour donner lieu à une traque. Mais à nouveau, cette chasse-là n'est pas faite de péripéties, d'actions époustouflantes et d'effets spéciaux. L'ambiance intimiste perdure, renforcée encore par le petit nombre des protagonistes (ils ne sont que 3... 4 si on compte le sanglier).
Puis, la traque terminée, on retrouve un rythme plus doux qui nous ramène à celui du début et qui nous rappelle que, non, l'histoire n'est pas finie...

Au final, je dirais que Dans les pas de Romane est une chronique, un moment de partage avec une amie que tout le monde aimerait avoir !


Bref... Je me demande si on sent bien que j'ai adoré et que je trépigne en attendant la suite ?
Les petits plus du livre ?
La superbe couverture de Yogh
Le lexique sur les chevaux (bien utile pour les incultes en équidés comme moi !)

Publié dans Chroniques

Commenter cet article